jeudi 21 mars 2013

La perfection de l’être; du corps humain jusqu'au divin, vidéo Darpan; "L'éveil n'est pas une échappatoire"



Jake Braddelyart

Je suis de plus en plus émerveillée par la perfection de toute chose. Tout ce qui nous compose répond au mouvement de la vie, de l’évolution, de la source éternelle. La phrase qui me laissait frustrée de ne pouvoir la vivre spontanément, est la suivante : "Tout est bien". La vérité de ces quelques mots m’apparaît de plus en plus. 
Tout est Amour. Cette énergie qui habite même les plus résistants. Les contraires, les opposés n’existent que pour honorer la lumière, la vie, l’amour. Tout est créé pour manifester le divin en toute chose.
Avec du recul mais surtout en ayant pour toile de fond, cadre de références, l’acceptation de ce qui est, en m'exerçant à regarder de façon neutre je peux voir la lumière dans chaque évènement de ma vie. Je peux reconnaître l'amour de mon âme pour ma personnalité humaine, son "intelligence" à travers le choix de cette incarnation, en ce moment précis de l’histoire de l’humanité. L’immense vague d’amour et de lumière déversée depuis les plus hautes sphères ouvre le cœur et la conscience de chacun.

Printemps, magnifique renaissance, éclat de Vie




Ce matin, le réveil est moins agréable que ces derniers jours. Le "bug" d’hier soir m’a un peu perturbée. Je sais que le fait de diminuer les cachets amène l’inconscient, l’ego, le corps de souffrance à se manifester, à créer un conflit intérieur, une disharmonie. La coupure du son et l'impossibilité de visionner une vidéo, ce matin, m'a montré l'urgence de retrouver la paix intérieure. Plutôt que de lutter contre en gueulant ou en m’identifiant à cette négativité, j’ai regardé en spectatrice. Je n’ai pu m’empêcher de chercher le pourquoi mais cette fois, quand j’ai senti la colère montée, je me suis calmée, puis j’ai fermé les yeux me répétant, "j’accepte ce qui est".
Pendant que le programme anti malware cherchait si un parasite était responsable du problème informatique, j’ai respiré tranquillement.
J’ai fait le tour des raisons qui pouvaient causer le malaise. Déjà, le fait de vouloir changer de façon de faire, c’est un problème pour l’ego qui se satisfaisait très bien de la dépendance. Plutôt nier que de vouloir affronter les peurs, les doutes...

La puissance de la vie, de la terre mère. Vidéos Masaru Emoto et Darpan




J’avais rendez-vous  chez le médecin et j’ai pu constater mes progrès concernant l’acceptation de ce qui est, dans la façon dont tout s’est passé facilement, sans blocage ni contrainte. Des petits signes banals qui cependant sont significatifs pour celui qui les vit puisqu’ils ont la particularité d’amplifier la foi. Comme la notion de hasard pour moi, signifie maintenant synchronicité divine, je peux voir combien la fluidité s’installe dans ma vie. Pas de problème de voiture, (je ne l'ai pas rechargée complètement), de circulation sur la route, de place de parking. Pourtant, le soleil de retour ainsi que les curistes provoquent une nuée de monde systématique.