vendredi 9 janvier 2015

« Comprendre le langage du corps » Jeshua via Pamela Kribbe



Anant Nanvare (sculpture papier)



Chers amis,
Je suis Jeshua. Je suis présent ici, et je vous aime tous, profondément. Ressentez mon amour. Il vous accepte totalement, tels que vous êtes. Vous n’avez besoin de rien me cacher. Vous êtes des anges blessés, et je suis ici aujourd’hui pour tendre les bras vers chacun d’entre vous, car nous sommes dans une époque de guérison. 
Les choses commencent enfin à changer. Mais afin que les choses changent de façon profonde au niveau intérieur, il vous faut plonger dans l’obscurité. Il vous faut aborder les blessures profondes qui vous ont été infligées. Faisons cela maintenant.
Imaginez que vous tenez à la main une torche de lumière.
Parvenez-vous à la porter?
Parvenez-vous à accepter que vous êtes un porteur de lumière?
L’une des plus grandes tragédies que je constate dans vos vies, c’est que vous ne reconnaissez plus votre propre lumière. Vous cherchez à l’extérieur de vous, vous cherchez des autorités, des personnes qui savent, vous cherchez conseil en dehors de vous. Mais je ne suis pas ici pour vous proposer ce type de guidance. Je suis ici pour vous guider depuis l’intérieur.
Vous devez vous familiariser à nouveau avec votre propre lumière.


Vous avez tellement pris l’habitude de vous faire petits, insignifiants. Je vous redemande maintenant de tenir cette torche, dans votre imagination, et d’observer les qualités de cette lumière. Ressentez son effet guérisseur sur vous. 
De toutes les guérisons que l’on puisse expérimenter, voici l’outil de guérison le plus puissant : se reconnecter avec sa propre lumière intérieure. 
Les tragédies de la terre et les histoires de violence et de guerre que cette planète a connues sont toujours nées de la déconnexion des humains avec leur propre lumière, de leur sens du vrai et du faux, de leur intuition. Vous avez laissé la peur vous envahir, cherchant constamment la sécurité en dehors de vous.

Il est temps de cesser de fonctionner ainsi. Si une ère nouvelle va arriver sur la terre, c’est forcément par le biais des humains qui sont en mesure d’accueillir leur propre lumière et de vivre en fonction d’elle.

Alors comment lâcher la peur, comment cesser de se tourner vers de fausses autorités en dehors de soi?
Lorsque vous vous donnez de vivre ce processus de libération, vous allez à l’encontre de l’énergie d’une longue histoire. Vous êtes des pionniers, des révolutionnaires. 
Lorsque j’étais sur terre, j’ai planté les graines de cette révolution. Aujourd’hui vous en êtes les porteurs, et à présent, comme il était prévu, elles sont en train de prendre vie. 

Maintenant, enveloppez-vous de la lumière de votre torche. Imaginez qu’elle pénètre tout votre corps. Cette lumière vient de votre âme. Elle vous rappelle que vous n’êtes pas seulement un être de chair et de sang. 
Vous venez d’ailleurs. Vous arrivez sur terre depuis un autre royaume. Connectez-vous maintenant à ce royaume. C’est votre foyer. Recevez en cet instant l’énergie de ce foyer. Ressentez l’énergie de vos guides et de vos anges, qui sont à vos côtés. Ils sont vraiment tout près de vous. Ils veulent vous aider à vous élever, afin de transcender la lourdeur et la densité terrestre, mais surtout pour transcender le piège de la peur. 
Imaginez maintenant que cette pièce se remplit de votre lumière, de vos lumières partagées. 
Ressentez la volonté de la terre à recevoir votre lumière. 
Il y en a réellement besoin, ici sur terre. 
Mais afin d’incarner pleinement l’artisan de lumière que vous êtes, il vous faut d’abord soigner vos blessures intérieures.

Permettez maintenant à votre corps de s’exprimer. Bien qu’il contienne à la fois l’énergie masculine et féminine, l’énergie du corps est globalement féminine. Le corps est réceptif, il reçoit les énergies à la fois de votre âme et de votre personnalité. Il reflète à la la fois les qualités de votre âme et les déséquilibres qui peuvent émerger en vous. Tout comme la terre, qui a une énergie féminine contrairement à l’énergie masculine du soleil, l’énergie du corps est plutôt féminine, tandis que celle de l’âme est plutôt masculine. 
Ces deux énergies ont la même valeur. 
Le corps a besoin de l’attention de l’âme, qui est son vrai guide et sa source d’inspiration. 

Mais dans votre société vous avez pris l’habitude d’aborder et de traiter le corps de façon cérébrale. Vous avez tendance à aborder la maladie d’un point de vue scientifique et mental. Par conséquent le corps a souvent été négligé.
Afin de restaurer la relation naturelle entre le corps et l’âme, vous devez d’abord accepter votre corps, indépendamment de son apparence ou des éventuelles troubles qu’il peut manifester.
Ressentez la manière dont la lumière de votre âme accueille totalement votre corps. 
L’âme désire profondément s’unir avec le corps. 
Sa lumière aspire à pénétrer dans toutes ses cellules. 
C’est dans cette synergie du corps et de l’âme que vous devenez des humains inspirés, des anges sur terre. 
Votre corps est donc véritablement un instrument divin. 
Accordez-lui un respect profond.

Lorsque vous reliez le corps et l’âme de cette façon, de nouvelles possibilités de guérison se présenteront. Il est vrai qu’il faut prendre soin du corps de façon physique, et cela peut être sage d’accepter des traitements médicaux afin de guérir votre corps. Mais il existe aussi un niveau de conscience plus profond à partir duquel vous pouvez aborder les douleurs et les maladies. 
Le premier pas consiste à accepter votre corps en tant qu’une expression de votre âme. Ensuite, il vous faut vous ouvrir, et attendre le message que le corps souhaite vous donner. 
Ayant pris l’habitude de beaucoup réfléchir dans vos têtes, vous aimeriez que la réponse concernant l’origine d’un problème vous arrive de façon verbale, rationnelle.
Mais le processus qui permet de découvrir les vraies causes des maladies est bien plus profond et subtil que cela.
Vous devez considérer la maladie comme un ami, avec lequel vous allez doucement faire connaissance, et qui vous confiera progressivement comment il se sent, et quel est son message.

Entrer sur le chemin de la maladie, c’est entrer dans un territoire inconnu. 
Il y a quelque chose de nouveau qui souhaite arriver à votre conscience. 
Souvent il s’agit d’atteindre un niveau plus profond d’amour de soi. 
A travers la douleur et la souffrance, le niveau d’amour de soi grandira progressivement à l’intérieur de vous. Cela nécessite beaucoup de lâcher prise, afin de recevoir le message, ou la réponse du corps concernant la maladie.

Ainsi, porter la torche de votre propre lumière implique deux choses. 
D’une part, il vous faut reconnaitre votre grandeur, votre divinité, reconnaitre que vous êtes votre propre maitre et que vous n’avez besoin de dépendre d’aucune autorité extérieure. 
D’autre part, il vous faut également savoir vous agenouiller, rester humble par rapport à ce qui arrive dans votre vie, et lâcher l’idée que vous avez toutes les réponses dans votre tête; ou même que vous avez besoin de chercher à comprendre avec la tête. 

Dans ce processus de guérison de soi et de connaissance de soi, il vous faut accepter qu’il y ait quelque chose de plus grand que vous. Et cette chose plus grande, qui souhaite se révéler à vous, est l’Esprit. Je vous demande donc, à présent, de vous approprier votre lumière, et en même temps de rester ouverts à cette énergie plus grande qui veut vous guider. 
Cette puissance n’est pas une autorité, elle est remplie de joie et de légèreté. 
L’Esprit veut être avec vous, et veut vous traverser, dans vos vies humaines sur terre.
Merci à vous tous, d’être ici aujourd’hui. Je suis profondément connecté à chacun de vous

Canalisé par Pamela Kribbe, le 22 octobre 2014, à Villelongue d’Aude. 
Traduction de l’anglais par Kate Bentley.
Le site de Pamela Kribbe, en français : http://jeshua.net/fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.