Qui Je suis



Je Suis une femme. J'ai fêté un demi siècle de vie sur Terre, cette année 2015. 
Enfin 25 ans, si on enlève les nuits...
J’ai choisi d’habiter dans le sud de la France pour des raisons climatiques et pour la beauté de la région Languedoc Roussillon. Pour vivre dans la lumière, l'amour, sous le soleil et loin de mon passé.
Je n’ai jamais cherché à me spécialiser dans un domaine quelconque préférant suivre l'élan du cœur, du désir, qui m'a amené à changer régulièrement d’activité. Ma quête existentielle et le gout pour la liberté ont été mes priorités; comprendre l'humain plutôt que de "faire ma place ici". 
Mais je prends conscience que l'équilibre est nécessaire en toutes choses et que c'est au travers de la matière, en étant pleinement incarnée qu'il me faut ramener ma foi, l'ancrer dans le présent, l'action et l'échange puisque la matière est énergie. Puisque toute est projection de la conscience et que je suis ici pour jouer consciemment le jeu de la vie. Utiliser mon pouvoir de création délibérée selon mes aspirations personnelles. 

Depuis que j’ai foi en l’humain/divin, je suis à réviser toutes les fausses croyances que j’ai nourries pendant plus de trente ans et qui m'ont poussée à vivre en marge de la société. Du point de vue de l'âme, c'est une situation idéale pour guérir, pour s'aguerrir et aller vers l'autonomie à tous les niveaux.
Je suis convaincue du "pouvoir" que j’ai, comme vous, de réaliser (prendre conscience de) l'unité intérieure, d'unifier les aspects de l'être afin d'être de plus en plus consciente, responsable et contribuer à l'éveil des consciences. L'amour inconditionnel de soi, l'acceptation de tout ce que nous sommes mène à cette complétude qui permet d'ÊTRE soi-même, en vérité et en totalité.
La confiance en soi amplifie dans cette totale acceptation de tout ce qui compose l'être multidimensionnel que je suis, tout comme vous.

Tout au long de ma vie, j’ai écouté mon cœur, mon feeling, mon intuition. Pour cette raison, même si j’ai commis des "erreurs", je ne regrette rien de mes choix.
Je suis une personne curieuse, avide de compréhension et comme le disait si bien Jésus-Christ, « chercher et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira ». Puis je réalise que les "erreurs" ont été des outils d'ouverture de cœur et de conscience. Qu'elles sont des formes d'initiations qui m'ont forgée telle que je suis aujourd'hui.

Pour l’état civil, je suis célibataire sans enfants, par choix. Je considère qu’être parent nécessite un haut degré de maturité, d’équilibre et de sagesse, puis comme j'ai privilégié l'autoguérison et la renaissance de l'être, j'ai préféré me focaliser sur la famille intérieure; l'enfant, le masculin, le féminin. Apprendre à reconnaitre et à permettre à ses énergies de servir l'être, l'amour, la Vie, m'est apparu comme essentiel et nécessaire. 
Prendre soin de soi permet de devenir un humain divin véritable et complet, apte à manifester sa réalité quotidienne en conscience et dans l'amour pur ou véritable. 
Je réintègre mon corps physique et apprends à en prendre soin non plus par obligation, instinct de survie, mais par amour pour ce que je suis et pour le vivant qui m'anime.

Mais pour cela, il faut savoir de quoi on est fait, apprendre à gérer les énergies et les connaitre, les reconnaitre. Retrouver la mémoire de nos origines et se confier à la source en soi afin de renaitre.
Mon enfance a été un parcours difficile qui cependant m'a mené directement à la source et à la compréhension des lois universelles. On peut tout transcender par le pardon aux autres et à surtout soi, par l'acceptation de ce qui est. De cette façon, on guérit les traumas et on peut reconstruire sa vie, en conscience, en connaissance de cause et choisir de libérer les masques quels qu'ils soient afin de manifester sa nature véritable. Le processus du pardon se réalise par étapes afin de retrouver son intégrité, de savoir se situer vis à vis de l'autre.
J'avais choisi de m'isoler derrière l'addiction aux drogues puis aux médicaments et en me libérant de ces dépendances, je retrouve peu à peu ma vraie nature, tant au niveau de la personnalité que de l'essence. Ces expériences m'ont ouvert l'esprit et en me coupant de l'émotionnel, elles m'ont offert un point de vue neutre sur la vie mais sans l'émotion, on peut vite basculer dans la rigidité et comme on est incomplet, comme on se coupe d'un outil important, on peut errer dans le non sens et passer à côté de sa vie, tourner en rond dans la prison du mental limité. Je suis donc à restaurer les liens entre mes chakras, mes corps, afin que l'énergie du désir puisse se matérialiser, se manifester.

Chacun est libre de choisir sa vie.
Mon célibat me permet d’être libre, d’être moi-même, de ne pas jouer un rôle. 
J’ai une idée du couple très loin de celle vécue en général. 
Avant de pouvoir le vivre de façon épanouie, il me semble évident qu’il faille être entière, intègre, capable de dire ce que l'on ressent dans l'instant. Et ça demande d'être transparent, honnête avec soi-même, d'acquérir la maitrise émotionnelle indispensable au bien être, à la guérison, et par l'alchimie intérieure, on devient autonome affectivement, complet. La notion de besoin, celle de manque ramène à la nécessité de définir ses priorités, ses valeurs, ses besoins et à les assumer. 

On trouve la source d'amour en soi, l'espace infini de la paix et en apprenant à y venir en toutes circonstances, à vivre en étant ancré, centré et connecté, on peut alors aimé et être aimé au-delà des attachements, de la peur et des faux semblants; les jeux de rôle de victime, de bourreau et de sauveur. On acquiert ainsi suffisamment d’estime de soi, de confiance en soi, pour ne pas dépendre affectivement des autres, pour aimer sans attentes tout en étant capable de connaitre ses limites. 

Ces sujets seront développés au fil des jours, sous la forme d'un journal intime afin de témoigner de ce long parcours d'autoguérison, de libération, de renaissance, de prises de conscience.
Accepter tout ce que nous sommes, accueillir notre "ombre", rechercher l'unité intérieure, permet de trouver la complétude, d'aller vers la souveraineté, l'équilibre.

Selon ce que je crois profondément, Je Suis un être humain/divin, complet, multidimensionnel, tout autant féminin que masculin, au niveau énergétique. 
Je Suis enfant de la source père/mère, mais aussi le père, la mère, l'enfant. 
Je suis le reflet de vous-mêmes, une conscience individualisée en progression, un être constitué d’amour et de lumière qui cherche à se connaître, à se reconnaître, à retrouver la source père/mère, l’unité, chargée d’expériences multiples au travers des différentes incarnations dont l'âme porte le souvenir et de la conscience Une, source de toute vie.  

La conscience est tout, l'âme une parcelle de ce tout qui se fragmente en différentes incarnations et en tant que personnalité, en me connectant à ces aspects de l’être, j'accède à la connaissance, aux expériences et aux leçons qui en ont été tirées. 
Je suis reliée aussi à l'humanité par l'inconscient, les gènes, les énergies qui forment des égrégores et en ce sens je suis l'évolution de la condition humaine, de la conscience collective et de ses connaissances. 

En lâchant les modes de pensée inconscients, en laissant l'instinct de survie gérer le corps physique et non plus mon comportement envers autrui, je sors des schémas basés sur la peur. Plus je suis consciente de ce que je suis et mieux je peux tracer ma route et la suivre, en connaissance de causes. Chacun des corps subtils qui me compose est relié à un plan de conscience du plus "petit" au plus "vaste".
Je Suis, le soleil, l’eau, la terre, le feu, le vent, la terre, la pierre... 
Je suis Un dans le Tout, Je Suis Dieu, tu es Dieu, Je Suis la résurrection, Je Suis la vie, la mort, le bien, le mal…selon le regard et l’interprétation de chacun des corps, des différentes perspectives, Je Suis toi, Je Suis elle, Je Suis lui. Nous sommes UN.

J'ai envie d'ajouter ce qui suit, aujourd'hui, 8 septembre 2013: 
Finalement, c'est en aimant et en acceptant tout ce que je suis et tout ce que je vis, avec la conscience que j'en suis créatrice, que je trouve la paix, le bien-être et ma raison d'être ici-bas. 
Les "autres" étant le miroir de mes ombres"; mes peurs, tout ce que je rejette intérieurement, m’aident à avancer vers plus de lucidité, d'amour de soi et de réalisation, par la création consciente. 
Cette alchimie se réalise par l'acceptation sincère de tout ce que je niais, refoulais ou critiquait en moi. C'est la voie de toute guérison.
Nous co-créons ensembles, le chemin qui nous ramène vers la source, individuellement et collectivement. 
Il n'y a donc pas d'ennemis, de raison de détester mais simplement d'AIMER tout ce qui est. 
Aimer, c'est permettre et lorsqu'on s'aime véritablement, on exige plus rien de l'autre. Puis par la loi d'attraction, on attire un être qui porte les mêmes vibrations que soi et lorsqu'il nous dérange, il joue le jeu du miroir, celui de notre inconscient. 
En pardonnant, on coupe les attachements toxiques et en aimant en nous même ce que l'autre nous a reflété, on comprend ce qui a besoin d'équilibre, ce qui doit être examiné et compris, intégré.
Accepter d'être responsable de sa vie, de ses choix et leurs conséquences, c'est libérer sa puissance créative pour le meilleur. 

Tout ce processus s'appelle "l'ascension". Qu'on pourrait appeler "expansion" retour à la source, "renaissance", "réunification", "réalisation de l' ÊTRE...

Comme ce blog suit le mouvement de la vie, il évolue en conséquence et ce texte a été mis à jour régulièrement jusqu'à aujourd'hui, 23 septembre 2015.

83 commentaires:

  1. Bonjour
    Je te salue. Je lis avec plaisir tes paroles et je suis content de te rencontrer.
    Je suis un homme, sur le chemin comme toi, vers mon âme.
    Je n'ai pas encore ouvert de blog et pourtant j'écris beaucoup. L'année 2012 a été une année de transformation et de maturation intérieure. L'année 2013 sera une année de diffusion de mes apprentissages.
    Je reste en contact par l'intérmédiaire de ton blog.
    Avec toute mes amitiés
    Yves
    yveli@me.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Agréable de constater que des hommes s'intéressent aussi au divin.
      Plus d'anonymes témoigneront de leur parcours sur le chemin de l'éveil de la progression spirituelle et plus la relation au divin en soi, deviendra "normale", acceptée, reconnue pour ce qu'elle est, une belle histoire d'amour à la portée de tout humain qui veut simplement écouter son cœur, son intuition. Il est plus que temps d'humaniser le divin trop considéré comme une autorité supérieure. Nous sommes ici, maintenant, en cette période d'ascension, pour ça...Y'a du boulot! Fraternellement, Lydia

      Supprimer
    2. La Vie Divine est au coeur de l'aspiration des êtres humains, des hommes autant que des femmes qui savent écouter et reconnaître la présence divine en eux. Chaque être humain est en gestation de la conscience divine pour la manifester sur Terre.

      Supprimer
    3. Jolie démarche de partage, enthousiaste et sincère. Bonne continuation dans votre réalisation du divin.

      Supprimer
    4. Bonjour à vous...plus d'un an après...Je n'ai pas eu votre commentaire dans ma boite mail comme habituellement mais je tiens à vous remercier
      Je vous souhaite aussi me meilleur sur ce chemin de lumière

      Supprimer
  2. Bonsoir Lydia :)

    le début de soirée m'a dirigée vers ton blog, lequel me plait beaucoup ! Voici le deuxième article que je lis et je suis vraiment contente, j'ai l'impression de me retrouver dans tes écrits, de notre façon de penser, de ce que tu exprimes, on pourrait être soeurs loool à la seule différence c'est que je m'exprime quand même mins bien que toi mais peut-être est ce là la note de la différence d'âge ;) (j'ai 27 ans ) .
    Je suis ravie d'avoir trouvé ton blog et je reviendrais le lire aussi souvent que possible . Je tiens également un blog, si le coeur t'en dit d'y jeter un oeil je te donnerais l'adresse ( je ne veux pas mettre le lien ici sans ton accord )

    A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, petite sœur,
      Je devrais dire grande sœur puisqu'au niveau de l'âme, tu dois avoir une certaine maturité pour être déjà consciente à 27 ans de ta vraie nature et suffisamment d'amour et de confiance en toi, pour oser t'exprimer sur la toile. Je suis honorée que tu sois arrivée ici et que tu t'y reconnaisse. Tu peux mettre l'adresse de ton blog puisque ce qui compte, c'est avant tout de créer du lien, de faire circuler l'amour divin afin qu'il rayonne toujours plus, de retrouver l'unité en soi et entre humains.
      j'ai beaucoup d'amour pour les jeunes, les ados qui sont le monde de demain.
      Des grandes âmes venues offrir à la planète leur niveau élevé de conscience pour révolutionner les vieux schémas.
      Bien que chacun porte en lui le divin, il est bon de rendre hommage aux jeunes et de leur faire confiance.
      Au plaisir de visiter ton blog et de voir comment ta personnalité humaine exprime le divin qui vibre en toi, Lydia

      Supprimer
    2. Bonjour Lydia,

      je le prends comme un compliment, volontiers ;); en effet il semblerait que j'ai de nombreuses incarnations sur terre et ailleurs derrière moi mais m'en souvenir vraiment est une autre histoire lol !
      La maturité que tu mentionnes à mon égard n'est pas tout à fait ainsi en réalité parce que je suis en plein travail sur moi-même pour justement regagné une estime de soi que j'ai perdu au fil d'incarnation, ce noeud karmique me coince littéralement et je m'exerce à chercher comment le dissoudre afin de poursuivre ma quête dans sa Totalité, de façon plus sereine et simple <3

      Avec plaisir alors je mets le lien de mon blog, je rentrerais aussi le tien dans ma petite liste "d'amis" sur mon blog; comme tu dis et en cela je suis parfaitement d'accord, tout est à partager, nous sommes tous UN ensemble et dés lors que l'un comprend certaines choses il est plus juste et normal qu'il rende sa connaissance acquise à la disponibilité de tous . A chacun ensuite d'utiliser tout son discernement pour voir en quoi cela résonne en lui, et de quelle manière l'information pourra lui être utile .

      http://entre.deux.mondes.over-blog.com/
      Un petit mot sur mon blog : celui-ci a complètement changé de direction en décembre 2012 dernier, pour ne pas accaparer trop de place sur le fil de discussion je laisserais soin aux internautes curieux de comprendre ou de voir ce changement d'état / direction de fouiller les articles du blog à compter de Décembre 2012 <3


      Je te remercie beaucoup Lydia, j'espère à bientôt, sur nos blogs ... ou ailleurs ;)

      Supprimer
  3. Salut lydia, je suis un homme de 41 ans et ta pensée exprimée à la suite du 1er commentaire m'a interpelé.
    Il y a quelques jours, sur le nouveau paradigme, j'ai dit a une intervenante qu'il me semblait que les femmes sont beaucoup trop égoistes et matérialistes et que si elles ne se réveillent pas vite on serait tous foutus.
    L'intervenante m'a répondu, en gros, qu'elle pensait la même chose des hommes.
    Du coup je me suis dis que les hommes ne connaissent pas autant les femmes qu'ils le pensent, et que les femmes ne connaissent pas autant les hommes qu'elles le pensent.
    Il y a peu de chance qu'il y ait une égalité parfaite dans l'éveil, mais a vrai dire ce n'est pas çà qui compte. Ce qui compte est principalement d'arriver au "100ème singe" (le moment de basculement vers la nouvelle conscience).
    Je fais moi aussi parti des "assistés" et je m'en réjoui, car je fais ce que je veux quand je veux, après avoir été esclave du système pendant des années (environ 20 ans); système qui ne m'a jamais permi d'avoir assez d'argent (peut-être de ma faute un peu, car moi aussi j'ai toujours considéré l'argent comme LA source de souffrance et d'injustice dans ce monde à cause de sa mauvaise répartition) pour fonder une famille (3 licenciement économiques rendu à l'age de 34 ans! Et en plus c'est toujours les célibataires qui dégagent en 1er, du coup dur d'avoir une vie stable!). Contrairement à toi, je veux avoir des enfants depuis que j'ai 15 ans (une grande famille) et je sais que j'y arriverai un jour, na!
    Je ne suis pas baptisé (mes parents disaient que pour qu'une personne soit libre il faut déjà ne rien lui imposer ...(à part la politesse quand même ;) ) et je sais (en opposition à "croire", qui suppose un doute, même léger que le divin existe et est à l'origine de tout ...et que nous somme aussi le divin :)
    Je ne ressens pas le besoin d'écrire (à part des commentaires sur divers sites/blogs), car depuis que je suis né je suis principalement un observateur de ce monde et des gens. Et les différents sites/blogs que je lis m'intérssent beaucoup en tant qu'observateur. Pourtant j'ai de plus en plus envie de donner mon point de vue sur le monde et la vie ...peut-être parce qu'il est temps que mes 41 ans d'observations servent aux autres (y-compris mes possibles erreurs d'interprétations ;) ).
    Je pense que je lirai régulièrement ton journal de bord ...mais pas tout ce soir, car il est déjà 3h00 du matin. Comme toi, je n'ai pas d'horaires: je me lève souvent à "14h du matin" ...voir jusqu'à "18h du matin", lol.
    Si je veux que mon prénom apparaisse sans passer par un "hotmail" ou autre, comment je dois faire stp? Pour l'instant je suis l'anonyme gwendal ...donc pas anonyme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. Bonjour Lydia,

    Le merveilleux hasard a conduit ma balade numérique du jour jusqu'à ton blog et c'est avec grand plaisir que je le découvre ..!
    J'apprécie beaucoup ton honnêteté et surtout le fait que tu n'enrobes pas tes propos pour rendre ton réel plus "acceptable" ...J'aime ton "entièreté" et beaucoup de ce dont tu parles , résonne agréablement à mon esprit . Merci à toi d'être là et de t'exprimer de cette façon ...
    Je suis moi aussi un rescapé de ces mondes et de ce temps pervertis par les psychotropes et je pense que je me suis défoncé tout ce temps (plus ou moins 25 piges..) pour éviter de mourir.. enfin.. quelque chose de cet ordre.. pour pouvoir être vivant aujourd'hui et vivre pleinement cette fabuleuse période ... Pénétrer dans les arcanes dimensionnelles des mondes et des incarnations , dissoudre les croyances , relativiser nos expériences personnelles .... comprendre pour s'enrichir et s'affranchir .....
    Le fait d'avoir goûté aux extrêmes et d'en avoir vomis tripes et vertus ; m'amène aujourd'hui à expérimenter la modération...peut-être est-ce ce que tu appelles le juste milieu .?... Je m'y sens bien et infiniment plus proche de ce quelque chose en moi qui m'a toujours susurré : arrête de picoler man !!!!Purée... mon petit mot se transforme en broutilles émotives .... J'arrête là !!
    Je te souhaite de belles et lumineuses rencontres Lydia
    Frédéric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Frédéric pour ta sincérité qui me fait du bien. Bienvenu dans cet espace. Je suis assez d'accord avec ce que tu dis concernant l'expérience psychotropes. C'est aussi pour ça que je tiens à en parler sur ce blog sans focaliser dessus non plus.
      Modération, juste milieu, équilibre c'est égal quant aux émotions elles sont tout autant respectable que tout ce qui nous constitue. Elles sont aussi la voix de l'âme et font de nous des êtres, vivant pleinement l'expérience d'être humain tout autant que divin.
      Chaque commentaire laissé ici, est une rencontre, un échange sincère qui me rempli de joie et d'espoir quant aux relations humaines futures. Même si c'est virtuel, ce sont nos âmes qui se rencontrent et à ce niveau, la distance et le temps, n'ont aucune importance. La loi de résonance me pousse à croire que c'est une famille d'âme que nous constituons ici, unie par des convictions intimes profondes...Jusqu'à ce que nous puissions ressentir que tout le genre humain est une seule et même famille. Hier, famille de sang, aujourd'hui famille d'âme et demain, peut-être, conscience unifiée...Mais pour le jour, l'unification de tout ce que chacun est, individuellement, reste à réaliser. Nous nous soutenons énergétiquement par ces échanges, alors merci encore à toi de t'être exprimé ici et au plaisir de te lire. Lydia

      Supprimer
  5. Bonjour à toi, Lydia,

    Je te remercie pour ces belles paroles qui sont les tiennes. Je voyage avec toi au fil de tes pensées et de tes histoires.

    Merci d'être qui tu es et je t'aime.

    Guillaume.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Guillaume, ça fait du bien quelques mots d'amour, ça réchauffe le cœur! D'autant que je caille, ce matin! Belle journée à toi.Lydia

      Supprimer
  6. Un petit coucou de Pierrot!
    J'apprécie ton honnêteté et je remercie la nature pour toute sa beauté.
    Bonté, authenticité, spontanéité, j'aime.
    mon blog http://randonneealacarte.fr/
    Beaucoup de plein air au Québec.

    Vivre l'amour vibral ne veut-il pas dire s'aimer?
    L'autre ne serait-il pas juste un moyen de l'expérimenter?
    N'est-ce pas nous-même que nous aimons à travers l'autre?

    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hello Pierrot,
      Merci pour tes commentaires encourageants.
      A tes questions, je réponds OUI.
      Mais il me semble que l'amour partagé, amitié ou relation intime et sexuelle, ouvre encore plus le cœur et la conscience.
      Encore faut-il être prêt et en paix avec soi-même.

      Le printemps me pousse à réfléchir sérieusement, mais de façon légère à la question. C'est assez enthousiasmant et le dialogue avec mon corps physique, mon corps émotionnel et le divin intérieur, seront ma source d'inspiration, comme à l'habitude.
      Belles randos à toi. Perso, je préfère le vélo. J'ai beaucoup marché quand je faisais la route! Je vais m'y remettre. Il faut dire que j'ai eu des petits soucis avec les membres inférieurs. C'est réparé maintenant et l'envie de crapahuter revient en même temps que les beaux jours. Ici, la nature est assez sauvage et les ballades nombreuses.
      J'ai choisi le sud de la France pour le soleil. Le Québec est trop immense et froid et je préfère le voir en photo:) Il est vrai que la nature est aussi très sauvage.
      Tu es "béni" d'y être.
      Rien de tel pour se connaître qu'un décor si inspirant.
      Belle balades intérieure et extérieures.

      Supprimer
  7. Bonjour Lydia
    Je viens de découvrir récemment ton blog ou je me sens comme un poisson dans l'eau ....Beaucoup d'expérience en commun et un regard sur la Vie très similaire....
    J'aime ton expression libérée et généreuse.... J'ai connus aussi les affres de la Vie , enfance sans parents, drogues et alcool, prison et suicide, sexe et frustration, indigence et argent à gogo.....
    j'ai tout de même vécu une vie de famille ou la vie m'a permis d'être papa par deux fois , puis le divorce et enfin la solitude.....
    Pas longtemps, un ange est venu vivre avec moi et m'a apporté ce que je connaissais pas ( faute de ne pas l'avoir désirer réellement )....La beauté de l'amour libéré, celui de son propre être...Un nouvel horizon m'est apparu et depuis je chemine vers moi....et je crois qu'enfin le mot acceptation rentre dans mon vocabulaire, voir est devenu mon chemin.
    Dans mon chemin de vie de rebelle que je fus et suis encore, c'est en homme libéré que je chemine à nouveau....
    Merci par tes partages et de m'avoir permis de m'exprimer sur ta page.....
    Je te lis et suis joyeux de te reconnaitre.
    Laurent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Lô,
      Déjà, désolée de tarder à te répondre mais ça dépote en ce moment.
      Merci de te dévoiler sans complexes. C'est toujours agréable pour moi, de rencontrer des gens qui "osent", même si c'est par Internet.
      Un vent de liberté souffle et c'est magnifique, tout ce que j'aime!
      Bonne balade sur ta propre route et au plaisir de se rencontrer à nouveau au détour d'un chemin.
      Lydia
      Tu vis dans quelle région ou pays?

      Supprimer
    2. Oui, le mot Liberté rejoins son énergie créative en un élan que , plus rien ne le ramènera en arrière...
      actuellement, je vis en Touraine , dans la campagne au Nord de Tours...Si tu passes dans le coin, ce sera pour moi, un plaisir de te recevoir....
      Love & Light, belle âmie
      Laurent

      Supprimer
  8. Je voudrais te dire que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire le texte sur la sexualité,il est presque parfait. Le problème c'est que la sexualité est considérée comme un comportement animal, le plaisir qu'on en retire est presque immoral. Ce qui est le plus surprenant c'est que l'effet chez l'homme lui permet à travers le Chakra de la couronne de devenir créateur et transmetteur d'énergie d'amour et de paix,le plaisir obtenu graduellement est très satisfaisant et pratiquement inépuisable, je dis graduellement car c'est une force extrêmement puissante et il faut se donner le droit de l'expérimenter. Tu dis que tu as décidé de te consacrer à la spiritualité''au moment où j’ai cru en Jésus Christ, je pensais que l’amour divin effacerait largement la libido'' Les religieux et les religieuses croient la même chose,quelle erreur, on en voit les résultats surtout chez les prêtres..Ils souffrent de se priver de cette grande force sexuelle,c'est un don de Dieu et je crois fermement que c'est aussi cette force qui fait des miracles.Le nouvelle Homme va apparaître quand la Femme occupera la place qui lui revient, présentement on doit laisser l'Énergie féminine s'installer fermement mais elle doit s'installer chez l' Homme aussi, c'est cet homme que tu dois rechercher pour l'accompagner dans son devenir et du même coup découvrir ton Homme en toi...Bonne chance...BOB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Bob,
      Je suis d'accord avec toi dans l'ensemble. Sauf la dernière phrase.
      Je cherche avant tout à réunifier, pacifier tout ce qui est en moi. Le masculin et le féminin dans un juste équilibre, l'autonomie affective qui permettent de vivre une relation à deux qui soit épanouissante, libre et égalitaire. Mais le couple n'est pas ma priorité. Le ménage intérieur me semble plus important. Je ne crois pas en la chance ni au hasard, mais en la loi d'attraction. Enfin c'est ce dont je parle sur ce blog.
      Bonne soirée, Lydia

      Supprimer
  9. Bonjour Lydia,
    Je tenais à me manifester ici afin de remercier le hasard ou le destin ( je crois de plus en plus à cette deuxième notion) de m'avoir mise sur ta route (virtuelle) mais comme tu le dis si bien plus haut même si c'est virtuel, ce sont nos âmes qui se rencontrent... En te lisant et en lisant les commentaires je me sens soudain bien moins seule dans mon monde utopique où je préfère me réfugier quand les âmes soeurs manquent autour de moi! Mais comme on dit: les utopies d'aujourd'hui sont les réalités de demain. Pour être tout à fait honnête j'ai hâte d'y être même si je sais que c'est ici et maintenant dont il faut profiter pleinement... Enfin pour revenir à l'essentiel de mon message je souhaite simplement te dire merci et merci aux autres qui ce sont manifestés, cela me réchauffe le coeur!!!
    Plein d'amour et de lumière sur vous tous.
    Nous sommes UN

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Manooch Ka,
      Ravie de te soutenir et tout à fait d'accord avec le fait que nous soyons UN, même si ça reste difficile à concevoir pour le mental, le cœur le sent fortement.
      Et même si ça n'est qu'un rêve, il vaut mieux au pire, rêver sa vie et la vivre comme on la rêve, plutôt que de la subir ;)
      Bizzzzzzzz, à toi et à tous ceux qui laissent des commentaires,
      Lydia

      Supprimer
  10. Bonjour, Lydia, je viens de tomber sur ton blog en passant par p-galactique...
    J'ai lu ton parcours avec attention...
    J'ai lu ton texte sur la sexualité, c'est un très long débat...Moi qui suis verseau, donc très idéaliste, j'ai voulu fuir ce monde plusieurs fois, par la musique, les écris, les films, l'humour, le théatre...J'ai cherché un moyen de partir...Mais où et vivre de quoi !
    Bref...Je voulais aborder certains sujets,J'ai été marqué par quelques livres formidables: "conversation avec Dieu" qui m'a boulversé, Dieu parle à un être comme nous, je n'ai jamais ressenti autre chose que de la bienveillance dans ces trois tômes...de l'Amour Divin, sans jugements, libérateur, il aborde la sexualité avec amour et liberté...
    Eckhart Tolle également, j'ai mis en pratique le Moment présent, et je suis volontairement retourné au mental, malheureusement...Car je me suis retrouvé vide...Mais bon, j'ai toujours Le moment présent en tête malgré tout, je pense que c'est la clé du monde, la maitrise de l'égo, du mental...
    Tu parlais du lIVRE DE JESUS, (cet être me fascine) , mais le livre de Pamella m'a semblé parfois agressif...Je n'ai parfois pas reconnu Jésus avec un Amour inconditionnel...Une thérapeute m'avait dit la même chose, ça m'a beaucoup dérangé, car je voulais trouver dans ses écrits ce genre d'Amour..Alors, je doute franchement de l'auteur, et ça m'ennuie...Tu n'as pas ressenti cela je pense..

    J'ai vécu depuis 8ans des choses dures psychologiquement, j'ai tenté l'écriture automatique en 2006 avec une médium, c'est très impréssionnant à faire...Ma main bougeait, je ressentais une force dans les doigts...Mais je n'étais pas bien cadré, je ne priais pas correctement (ce qui sert de protection), la médium me soulignait de prier avec force...Et c'est là où ça s'est mal passé...J'ai commencé à le faire des nuits entières, l'esprit écrivait des choses merveilleuses sur une ancienne fille de l'école, et je l'ai cru dur comme fer !
    Car je croyais que c'était mon grand-père qui m'écrivait, car la médium s'était mise en lien avec, et ça tenait très bien debout! j'étais scotché par ce qu'elle me disait, (ces messages venaient de mon grand-père)...Mais, ce que je recevais par écrit n'était pas de lui...Comme me disait la médium, c'était un esprit malin, car il est vrai que je ne priais pas bien...Alors, ce qui est devait arrivé, arriva, j'ai eu de sérieux ennuis à cause de ces écrits, et je te passe les détails de l'évolution de cette situation ...Par la suite, j'ai fait du Qi Qong qui m'a fait beaucoup fait de bien.
    J'ai été scotché par la suite par les écrits de Khrishnamurti qui est intraitable avec notre propre vérité, il m'a mis face au mur de mes peurs...
    Il est très dur, mais tellement efficace dans ces écrits, on se sent tout nu après l'avoir lu mais libéré du conditionnement humain, religieux, dogmatique, propagandes en tout genres...Comme il dit "l'Humain a toute l'Histoire de l'Humanité en lui"...
    Je le conseil vriament ce sage Indien.
    Voilà en substance ce qui me vient ce soir 14 avril, ce n'est pas un hasard si je viens ce soir écrire.
    Ce que je peux dire, est que lorsque j'ai vécu cette expérience avec l'esprit malin, j'ai vécu des choses incroyables, même sexuelle ! Après, cela a été une douce descente aux enfers...
    A bientôt Lydia.
    Laurent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Laurent,
      Je ne sais pas si on parle du même Jésus. Moi, je parle de Jeshua dont les messages sont reçus par Paméla Kribbe. Si j'ai mis son site en référence, ça n'est pas par hasard, respect total pour la personne et celle qu'elle canalise.
      Pour ce qui est des médiums, il vaut mieux écouter ses propres voix intérieures, son ressenti physique, émotionnel, que celle de quelqu'un d'autre. Le contact avec les défunts ne doit pas servir un besoin.
      Enfin tout a un sens pour celui qui vis l'expérience et chacun possède son propre chemin, unique.
      Pour ce qui est de l'enfer, je n'y crois pas du tout.
      Bonne journée, Lydia

      Supprimer
    2. Hello Lydia, j'espère que tout va..
      Petite précision, je ne parlais pas d'enfer avec les flammes et le diable, non, je parlais d'une série de catastrophes, c'était au sens figuré bien sûr...
      Oui pour Pamella Kribbes, je me suis trompé d'auteure, le livre était "les lettres du Christ" !
      Bonne journée.
      Laurent

      Supprimer
    3. Bonsoir Laurent,
      Pas de problème:)
      J'espère que tu persévères sur le chemin de l'amour inconditionnel de soi et de la confiance au divin intérieur qui est l'ami le plus fidèle, tendre et sûr que l'on puisse avoir, avec notre corps physique dont la conscience est aimante et patiente.
      j'ai écouté une interview de Krishnamurti sur You tube et j'y trouve beaucoup de résonance mais nous sommes seul maitre de notre propre vie. je te souhaite de croire en toi.
      Bizzzzzzz, Lydia

      Supprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Hello à tous et toutes,
    MERCI de tout coeur Lydia pour tes partages généreux,sincères et inspirants...
    Je lisais certains de tes articles dans la presse galactique,je viens de découvrir ton blog,que du bonheur!
    Une résonance profonde,des similarités de parcours et des références communes me donnent l'agréable sensation de retrouver une soeur cosmique,quel pied!
    Au vu des commentaires postés,je ne suis pas la seule,la famille s'agrandit,c'est génial
    En retour de tout cet Amour,je vous envoie un bouquet de mots


    Qui que tu Sois,
    Nourris -toi des différences,mais affirme ton existence
    Dégages-toi des apparences pour ressentir ton Essence
    Qui que tu Sois,exprime le moi,sans détour,avec Foi
    Expérimente la Vie intense,dans ses hauts ou dans ses bas
    dans l'épreuve ou dans l'ébat
    Qui que tu sois,acceptes-toi,même si tu ne cautionnes pas tout ce qui se passe en toi
    Le monde a deux moteurs,ou l'Amour ou la peur,ne fonctionne pas comme lui,ne garde que le meilleur
    Personne n'est responsable de ton propre bonheur,exige de toi-même d'en être le Créateur
    Qui que tu Sois,Sois-toi,Aimes-toi et surtout rappelles-toi,Tout ce qui est en toi

    lumineuses pensées de moi pour vous,France


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci France pour ce partage inspirant et inspiré.
      Merci de nourrir ce blog de tes belles pensées.
      L'amour et la sagesse de chacun élève l'ensemble et ce petit coin d'amour et de liberté grandit de jour en jour.
      Quand vous vous exprimez, vous lui donnez de l'ampleur en y ajoutant votre propre grandeur.
      Alors merci à tous, d'être ce que vous êtes, de vous autoriser à conjuguer le verbe "aimer", à tous les temps et surtout au présent.
      Là est notre plus grand pouvoir.
      Bizzzzzz, Lydia

      Supprimer
  13. Lydia, Reçois toute ma gratitude pour ta douce et chaleureuse réponse,merci de prendre ce temps pour échanger avec nous,it's magic!
    mais sans en abuser,j'aimerais dialoguer avec toi sur certains sujets "délicats" (l'inceste et l'herbe),l'un,c ok,j'ai pardonné,l'autre,je n'arrive pas à me libérer,les deux ont-ils un lien? J'ai commencé à fumer après un éveil fulgurant de conscience à l'âge de 22ans et j'en ai 45...
    Malgré un parcours initiatique intense ainsi qu'une recherche constante d'évolution,je n'arrive pas à arrêter! Cela engendre évidemment de la culpabilité,de l'incompréhension pour ce manque de respect envers mes différents corps,ok nobody is perfect (et heureusement)mais je ne voudrais pas que mes potentialités éventuelles partent en fumée...
    Love and light,France

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir France,
      Tu peux m'écrire à cette adresse pour les sujets dont tu parles:
      po.beju@wanadoo.fr
      Je pense que nous pourrons apprendre l'une comme l'autre, dans un échange de point de vue.
      Tu peux déjà avoir un aperçu de ce que j'en pense en parcourant le blog.
      Au plaisir de te lire
      Bizzzzzzz, Lydia

      Supprimer
    2. Salut France
      J'ai fume pendant 40 ans, et me suis arrêté du jour au lendemain sans regret ni prise de tête, juste parce que je n'en avais plus envie...
      Vas comprendre !

      Supprimer
  14. Bonsoir,
    Je suis un homme de 34 ans et je suis arrivé ici je ne sais pas bien comment, les clics se sont fait naturellement en fait...j'ai lu ce que tu as écrit Lydia et ça m'a touché...profondément !
    Je ne suis pourtant pas un adepte du "new age" mais je sens que j'ai un besoin presque vital de spiritualité dans ma vie...
    Quasiment tous les soirs je erre sur la toile comme un vagabond dans la rue (c'est plus facile et confortable derrière son ordi lol) à la recherche de je ne sais quoi...d'une âme qui me comprenne je pense...pleurer presque tous les soirs...commencer petit à petit à s’apitoyer sur soi-même pour finir par en vouloir à la planète entière ; voilà le chemin que j'avais fini par arpenter bien malgré moi...j'en ai tellement marre !
    Je sens que peu de solutions s'offrent à moi ainsi ; même la plus sombre et la plus triste : tout stopper net : plus de souffrances, plus de regrets...ça a l'air facile comme ça...mais pas tant que ça.
    et puis il y a l'autre ; son opposé parfait finalement : reprendre goût, avoir confiance, s'ouvrir aux autres, retrouver l'envie d'exister, de partager, de s'aimer et peut-être bien d'aimer aussi...
    La solution la plus difficile peut-être mais sûrement aussi la plus gratifiante...je pense.
    Je suis confus ce soir, de plus en plus en ce moment...peut-être ne reviendrais-je jamais ici, sur ce blog, mais je tenais absolument, après t'avoir lu, à écrire ces quelques mots et surtout à te dire d'un simple être humain à un autre : merci.
    J'aimerais tant réussir à "élever mon être" comme je peux le lire ou l'entendre dire parfois...je n'arrive même pas à concevoir en quoi cela consiste, j'ai l'impression d'être lesté, d'avoir un poids immuable accroché à la cheville...et puis j'ai tellement peur de tout...je me sens si profondément seul, même en présence d'amis ou de famille...suis-je définitivement perdu...j' espère que non.
    Tes écrits m'ont rafraîchi l'esprit...peut-être seulement pour une heure, un jour...peu importe car même une minute ce serait déjà énorme...encore merci et à bientôt peut-être...au fait je m'appelle Adrien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Adrien,
      Ce blog est né du désir de partager ce qui m'a retourné le cerveau, me permettant de voir la vie d'une façon totalement nouvelle. De changer mon regard sur moi-même. Je connais très bien ce dont tu parles pour l'avoir vécu et j'en sors depuis peu. C'est pourquoi je suis très touchée par ce que tu écris.
      L'âme ou le dieu intérieur, ou "l'autre", le parfait opposé comme tu dis, t'as conduit sur ce blog afin que tu puisses connaitre cette part de toi qui peut tout.
      Et avant toute chose, aimer, s'aimer soi-même afin de voir le monde avec "amour". Je ne parle pas du petit amour romantique que partage quelques couples sur terre, je parle de celui qui accepte ce qui est, avec joie. Certes ça nécessite un déconditionnement mais c'est tout à fait possible.
      Je ne peux te résumer quelque chose de si immense en quelques lignes c'est pourquoi je te conseille de lire ce journal depuis le début. Tu pourras y voir comment petit à petit on change son point de vue, comment on se trouve soi-même...C'est un genre de "journal intime" où je décris de façon vraie et simple, ce que je vis, ressens, expérimente dans la découverte de l'humain divin que je suis, comme tout le monde...
      Tout ce que nous vivons a sa raison d'être et savoir que mon témoignage peut donner espoir, est une joie immense qui efface mes cicatrices.

      Cette impression d'être partagé est en fait une chance, ça veut dire que tu es sensible à ce qui se vit en toi et c'est en acceptant qui tu es en totalité que tu peux trouver la paix, la joie et l'amour divin qui peut s'écouler en toi librement.
      C'est un état proche de l'extase qui guérit toutes souffrances, libère de tous poids, ouvre le cœur et la conscience.
      Je vais écrire un article aujourd'hui à l'intention de ceux qui se cherchent, comme toi et qui n'ont pas l'habitude de tous ces termes spirituels.
      Merci de donner tout son sens, à ce blog. J'ai appelé hier, à amener des lecteurs comme toi sur ce blog, tu es une belle réponse divine.

      Dans le monde on dit "accroches-toi" mais je te dis plutôt "abandonnes-toi" à l'être "parfait" qui est en toi, à la tendresse vis à vis de toi-même, le pardon pour ce que tu juges être faiblesse car c'est en fait une force.

      Je te souhaite d'avoir le courage de laisser émerger le divin qui t'habite et ne demande qu'à t'élever vers les plus hautes sphères où la joie, le plaisir de vivre, l'amour sans conditions, règnent.
      Et il n'est nul besoin de "mourir" physiquement mais d'être à l'écoute de ce qui se vit en soi, de se faire confiance et de s'accepter tel qu'on est, pour le vivre ici et maintenant.
      Tendrement, Lydia

      Supprimer
  15. Bonjour Lydia,

    Ce que tu exprimes me touche, même si je n'ai pas vécu ce que tu as vécu, je suis passé par des phases difficiles depuis mes 5 ans sur le plan familial et sans cesse jusqu'à maintenant, j'en ai 57... Je pense que ces passages difficiles quels qu'ils soient nous font grandir, comprendre, évoluer. Ils sont plus ou moins dur selon ce que l'on doit comprendre. A chaque difficulté il y a quelque chose à comprendre... si l'on veut bien voir ce qui se passe à ce moment là. Je compare souvent à l'ampoule rouge qui s'allume, soit on dévisse l'ampoule, soit on cherche à comprendre pourquoi elle s'allume.
    En 93 j'ai été licencié et ça m'a fortement bouleversé. C'est à ce moment là que j'ai commencé à m'ouvrir à la spiritualité, pour comprendre ce qui se passait en moi et autour de moi. Je n'ai pas arrêté depuis et ma compréhension du monde, des gens, et de moi-même me passionne depuis. Ça ne m'empêche pas d'avoir des moments de révolte 3D mais j'avoue je ne suis pas tout le temps en 4-5D :) !
    Je continuerai à te lire et je te remercie de ce que tu transmets. Je te souhaite de vivre dans la lumière un peu plus chaque jour. Sincèrement et avec Amour. Michel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel,
      Merci pour ta sincérité et tes compliments.

      As-tu essayé de libérer l'idée qu'il faille souffrir pour progresser?
      Je pense que les "galères" nous donnent l'humilité et un certain sens de la fraternité...mais je suis persuadée que la souffrance n'est pas nécessaire.
      L'ouverture du cœur, la prise en charge de notre enfant intérieur et l'amour inconditionnel de soi en lâchant la notion de bien et de mal, permettent d'avancer beaucoup plus vite et en plus dans la joie.
      Alors pourquoi s'en priver?

      Tu peux écouter la vidéo de Doreen Virtue ou celle de Denise Linn qui aident à libérer le karma.
      Il te suffit de cliquer sur leurs noms, en bas, dans la rubrique "Libellés, thèmes", pour y accéder. Ou encore l'EFT. Ou bien "Outils que j'utilise"
      Bizzzzzzzzzz, Lydia

      Supprimer
  16. Merci pour ta réponse et tes éclairages. Je suis d'accord avec toi, les galères ne sont pas nécessaires, mais quand on les as vécues, on constate quand même qu'on y est passé et qu'elles ont permis d'avancer vers du mieux, du moins pour moi. C'est vrai qu'actuellement en particulier avec mon fils 27 ans qui a du mal à trouver sa voie, j'utilise mon cœur pour l'aider, je suis dans l'acceptation et dans l'amour et ça fonctionne. Sans doute a-t-il fallu que je passe par des phases de souffrance pour arriver à trouver un autre chemin ? Merci pour tes outils ! Bises à bientôt. Michel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir Michel,
      Moi aussi, ce sont toutes les galères qui m'ont amenées à chercher le pourquoi de cette vie et à trouver le divin intérieur.
      Sans elles je n'aurais peut-être pas eu non plus, la capacité, à voir tout les humains comme des frères, cherché à unifier les contraires...

      Contente que tu ais pu transformer le plomb en or.
      Ton fils a de la chance ;)
      Bizzzzzzzzz, Lydia

      Supprimer
  17. Bonjour Lydia,
    Depuis qq temps, je viens Vous lire tous les jours.
    Je trouve ici de l'apaisement.
    Vous Nous invitez à Vous accompagner, et tellement de choses en Vous me parlent de moi.
    Je participe à un Forum , j'y ramène régulièrement certains de Vos textes...
    A chaque fois cela Résonne aussi pour D'Autres...
    Partie d'un objectif de Témoignage, Vous Aidez certainement des Centaines de Personnes.
    MERCI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ma,
      Il faut que je fasse attention à mes chevilles, Lol!
      Belle soirée, Lydia

      Supprimer
  18. Je suis très heureuse de découvrir votre site , votre sincérité , la clarté qui se dégage de votre belle ecriture, et vous attirez de beaux commentaires ...Les personnes se sentent en confiance ...Bravo et mes infinis remerciements pour ce que vous donnez ...
    je vous contacterai par mail et merci pour cette possibilité ...
    belle journée du 21 Juin et beaux lendemains ....MAA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Maa,
      La gratitude dont vous me témoignez est appréciable et bien que je n'attende plus d'être reconnue extérieurement, c'est agréable de recevoir de la tendresse.
      Belle jour-née à vous aussi.
      Bizzz, Lydia

      Supprimer
  19. Merci infiniment Lydia.que c'est bon d'être chez vous . à bientôt..maa

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Lydia ( porteuse de joie et de sérénité)
    Voilà plusieurs fois qu'à travers les partages de Marinette Lépine sur facebook,je vous découvre , je vous lis, je suis touchée par votre sincérité, votre simplicité, la profondeur de vos connaissances que vous ne cherchez pas à asséner, mais à valider par votre propre expérimentation....
    Bref vous avez touchée mon coeur,et j'aime votre cheminement, solitaire, bucolique et Lumineux.
    Interpellée par ces premières lectures, j'ai ouvert un peu plus grand la porte, et me voici sur votre propre site; j'y pénètre comme dans un jardin secret, sauvage et merveilleux!
    Merci infiniment, car rien ne me plait autant que les jardins!
    Et merci infiniment D'être simplement VOUS, me permettant ainsi d'être MOI!

    Avec toute la douceur de mon coeur
    Elisabeth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Elisabeth,
      Je ne suis pas certaine que vous trouviez mes textes sur la page facebook de Marinette Lépine mais si vous le dites. Ce que je connais d'elle, ce sont ces traductions sur TransLight...
      En tous cas merci pour votre tendresse qui en plus d'être bien agréable, me montre, par effet miroir, que celle que j'accorde à mon enfant intérieur porte ses fruits.
      Que le chemin de découverte de votre être tout entier, vous apporte de la joie. Lydia

      Supprimer
  21. Merci de ta lucidité
    A bientôt je pense

    Bison D.

    RépondreSupprimer
  22. Merci la Vie de m'avoir menée en cet espace où je me reconnecte au Divin qui,ces derniers temps,s'est dissout dans les difficultés de la matière et la lourdeur des énergies 3D (je viens de perdre mon père mais...pas seulement !).
    Merci d'être cette sœur d'âme,humble,intègre,aimante.
    Merci d'être toi si pleinement et de me rappeler combien je dois à mon moi d'être pleinement.
    Merci de m'accueillir,au delà de l'espace et du temps,et de m'éveiller à nouveau à l'essentiel.
    Merci de me rappeler l'importance de me pardonner pour le mal que je me suis fait et celui que j'ai laissé les autres me faire par manque d'estime personnelle.
    Merci d'être ce prolongement éclairé d'un moi pour l'heure assombri.
    Que la gratitude que tu m'inspires te parvienne et t’insuffle force et joie afin que l'échange s'équilibre et que le don reçu réponde justement en offrant à son tour et que, dans cet élan sincère et affectueux, nous soyons l'une et l'autre regonflées de lumière et d'amour.
    Je salue l'alchimie qui t'a permis de transcender tes souffrances passées en de riches leçons de sagesse que tu partages généreusement avec tous tes "visiteurs".
    Je vais continuer à parcourir ce lieu d'accueil chaleureux et divinement humain et,si tu le permets,je glisserai de nouveaux commentaires pour te témoigner la profonde connexion que je ressens en te lisant.
    Bien à toi !
    Béa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Béa,
      Merci pour ce retour de "flamme".
      Ce que je lis dans ton commentaire, c'est qu'il est l'heure pour toi d'être entière, libre et autonome.
      Rien n'arrive par hasard et la mort du père est hautement symbolique.
      Accepter le choix de l'âme d'une personne, aide à faire le deuil.
      Cette étape est nécessaire afin de libérer les peurs, peur de sa puissance, de sa souveraineté possible...
      Tout se met en place pour que tu trouves la plénitude, par l'amour de soi et du Soi.
      Belle jour-née à toi âmicalement, Lydia

      Supprimer
  23. Magnifique
    c'est en regardant un commentaire que tu as mis sur youtube,que j'en suis venue sur ton blog,effet miroir car dans ta description,des scènes me ressemblent,nous sommes vraiment tous un,pour que correspondent des passages a différents moments de la vie,c'est agréable de voir des blogs ou l'on ressent une partie de soi exprimée a travers un blog,j'ai lontemps penser que ma vie ne se résume pas a un schéma de métro boulot dodo,sinon qu'el est le sens de la vie si c'est pour être automate,je suis pour l'instant une assistée de l'état quoique ce mot n'est pas convainquant pour moi....je vais faire un grand tour chez toi,et mettre ton lien sur mon blog,as tu FB?gros bisous

    RépondreSupprimer
  24. Bonjour,
    Je voulais vous parler des addictions,j'en avais une très forte au sucre ,j'ai pris des granules quantiques et le jour même j'ai arr^té,ça marche sur toutes les addictions.Si cela vous intéresse contactez-moi.C'est le docteur Haddad qui a découvert cela et il étudie d'autres formes de soins.Voilà
    Bien à vous
    MP Macaire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour MP
      Merci de laisser vos coordonnées. Bien que je sois résolue à guérir par la foi et l'amplification de l'amour en soi par l'intégration de Tout ce que je suis, la libération des masques, fausses croyances, je suis aussi curieuse et ouverte.
      Belle journée à vous,
      Lydia

      Supprimer
  25. Bonjour Lydia,

    Je m'appelle Johanna, j'ai 25 ans. Cela fait 4 ans que je suis en pleine recherche spirituelle si je peux dire ça comme ça. Des sites internet j'en ai lu un bon paquet mais le tien à retenu mon attention. Hier j'ai demandé une chose, que l'on m'aide à aimer mon incarnation, je m'aime mais suivant le stade d'évolution auquel on est, j'étais rendu à un point ou quand désir, envie, futur, passé n'est plus et que tout devient superflu, illusion et surtout VIDE j'avais besoin que l'on me donne un petit coup de pouce pour me donner une raison d'être sur terre et du coup je suis tombé sur ton article "Accepter d'être ici, dans la chair, incarné sur la terre, nous réconcilie avec l'âme etc..". Alors juste pour ça Merci. Ton article "qui je suis" m'a également touchée je me suis reconnue dans beaucoup de choses, l'argent, le métier, les relations amoureuses. J'ai choisi d'être seule en ce moment pour mieux me découvrir justement, me développer, et surtout être heureuse seule, sans homme car je tiens à aimer quelqu'un dans son être, dans tout ce qu'il représente et donc dans sa totale liberté. Prends soin de toi Lydia. Je t'aime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Johanna
      Avec quelques jours de décalage, je tiens à te remercier pour ce commentaire qui est venu au bon moment, comme c'est très souvent le cas! Tant par tes propos que par ta sincérité, j'ai moi aussi été touchée par cette synchronicité. Se réconcilier avec l'âme...pas toujours facile de ne pas se sentir comme une marionnette dans les mains du divin, de la vie! C'est certainement ce qui amène à se maltraiter et à l'être aussi par l'extérieur mais par l'amour, le respect de soi, du corps, des corps, le pouvoir d'action et D'ACCEPTATION de ce que l'on vit et voit en soi, la réunification intérieure se réalise. La vision de soi et du monde change alors et on reprends courage pour cocréer en conscience avec le divin. Même si arrivé à un certain stade, le libre arbitre apparait comme une illusion...Pour ce qui est du célibat, il faut effectivement être au clair avec soi-même, en paix et en l'amour inconditionnel avant d'espérer vivre quelque chose d'épanouissant avec un autre humain.
      A mon tour, je te souhaite d'être tendre envers toi-même et t'envoie tout l'amour et la lumière qui vibre en moi, en cet instant.
      Lydia

      Supprimer
  26. Bonjour Lydia,
    En quelques mots: merci de nous offrir ton expérience avec tant de simplicité, on se reconnait tous et toutes dans tes peurs, tes doutes, tes cheminements et tes découvertes.
    Tes mots me rafraîchissent, me font sourire, me rassurent et je me dis " Oui, c'est donc vrai, on est tous frères et soeurs!" Alors, je t'envoie de belles pensées lumineuses.
    Belles journées à toi avec tout mon coeur,
    Anita

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Anita,
      Merci pour ton commentaire vivifiant et synchrone. L'univers sait mettre en relation les êtres en demande d'amour, de sens et chacun reçoit ce qu'il lui faut pour faire un pas de plus en avant. Nous sommes effectivement tous frères et sœurs et chacun est aimé sans aucune condition, par la source! A nous d'en faire autant, de nous aimer nous-même, de cette façon absolue!
      C'est ainsi que le chemin est éclairé et heureux. Même dans les moments sombres, la lumière passe toujours et l'amour en soi grandit.
      Amour et lumière de mon cœur au tien.
      Lydia

      Supprimer
  27. Bonjour Lydia,
    Merci pour ces pages, ces mots qui eveillent en moi un echo et une tendresse.
    Le chemin n est pas facile et il faut en laisser des bagages bien lourds et quelquefois bien obscurs..
    J ai 48 ans bientot et des histoires de vie un peu comme les tiennes et ce choix de rester seule un jour, pour cette liberte d etre et de devenir au mieux, au plus juste.
    Ce qui m aide le plus sur ce chemin c est le pardon que je suis en mesure de m offrir aujourd hui. J ai fait ce que j ai pu, du mieux que j ai pu dans celle que j etais a ce moment la. Et je lache le mental qui galope comme un cheval fou. Je m en remets au divin, je fais confiance, je n essaie plus de trouver des reponses. Je pense que tout nous sera clair le moment venu.
    En attendant je remets ce qui emerge encore qjelquefois de douloureux a la lumiere et je vais m apaiser et me ressourcer sous les arbres, au bord de l eau. La drome est merveilleuse aussi.
    Depuis quelque temps j utilise des mudras qui contribuent entre autres outils a ma fameuse boite.. et c est bon !
    Voila petite soeur ce que je voulais te dire en ce jour. Tu n es pas seule, nous sommes nombreuses a nettoyer a faire place nette sur ce chemin dore qui est le notre.
    Christine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Christine,
      On est effectivement sur la même longueur d'ondes!
      Belle journée à vous.
      Lydia.

      Supprimer
  28. Chère Lydia

    Tu parles avec tant d'authenticité que cela est contagieux.Je n'ai pourtant pas pour habitude de laisser de commentaire sur les blogs...

    J'ai 23 ans et je me reconnais tant dans tes paroles, la façon dont tu te décris, la façon dont tu comprends les choses, avec la place que tu donnes à l'accueil de l'émotion et au non-jugement.
    Je n'ai pas vécu les mêmes souffrances que toi dans cette vie, mais je fais partie de cette longue lignée de femme dont le féminin a été blessé au fil des incarnations par des viols, des grossesses non désirées, des abandons et des trahisons de l'homme,des combats contre lui, des rejets de la société.
    Si je connais parfaitement ce pan-là de mes vies antérieures, en tant que femme, c'est que dès mon plus jeune âge j'ai pris connaissance de mon Karma et engagé un chemin spirituel pour ne plus jamais, jamais, avoir à revivre cela. J'imagine que cela fait des vies et des vies que je revis ce cauchemar passé et jamais dépassé.Cette vie-ci sera la bonne.
    Malgré tout, j'ai énormément souffert dans mon enfance, ce qui est normal puisqu'elle résonnait encore sur le passé.
    Cependant, une question en moi subsiste.
    Quand je vois ta clairvoyance, la qualité de ton enseignement, et pourtant la place que tu n'as jamais trouvé dans la société, je me retrouve en miroir.
    Me sentant toujours différente, plus matûre, cherchant toujours la vérité et la profondeur et vomissant les faux-semblants, j'ai passé mon enfance, mon adolescence très seule. Ma gravité, mon hypersensibilité et ma réflexion faisaient fuir les autres.
    Cela commence un peu à changer, car en grandissant, on peut choisir et attirer à nous qui l'on veut, et l'on ne fréquente plus les gens par contrainte (scolaire). Cependant, n'ayant pas trouvé ma place dans mon enfance ni en tant que femme par le passé, je suis née doutant de ma capacité à jamais trouver ma place dans cette société. C'était un doute fondamentalement ancré en moi, dès mon plus jeune âge. Avais-je le droit d'exister aux yeux des autres ? Ainsi, c'est de mon humanité que je doute, non de ma divinité, ayant toujours eu (douloureusement) conscience qu'il y avait autre chose et que je venais d'ailleurs.

    Aussi je te demande, toi, de toute cette compréhension et sagesse que tu as acquises, malgré toi, au gré des douleurs et des remises en question , penses-tu pouvoir la réunifier avec le quotidien, la vie de tous les jours, la société ? Te sens-tu trop différente ? Vis-tu toujours seule, avec les livres, la nature , as-tu l'impression d'avoir trouvé ta place ? Crois-tu que l'on puisse réunifier vie matérielle et quotidienne et vie spirituelle (la vie intime, profonde, cachée aux yeux de la plupart des autres, la sagesse acquise au gré d'une expérience intimement personnelle ) ?

    Je m'excuse si je t'embête avec mes questions, ou si je me projette excessivement sur toi, mais je n'ai en vérité jamais eu l'occasion de lire, du moins sur un blog ou sur la toile, un témoignage si troublant de vérité et de lucidité, résonnant avec tant de force avec ma pensée et mon coeur.

    Je t'embrasse et te remercie dans tous les cas.

    Une femme.

    RépondreSupprimer
  29. Bonjour, j'allais écrire femme mais c'est un peu réducteur.
    Il semble en te lisant que tu sois encore marquée par l'illusion de la division et que tu ais besoin de comprendre l'importance d'accepter son corps physique, l'incarnation et ses différences.

    La souffrance vient du fait qu'on hiérarchise nos corps. On nourrit ainsi l'illusion de la séparation. Selon mon expérience, le corps physique est un TEMPLE. Honorer ce corps, c'est permettre au divin de se manifester. Disons plutôt que ça nous permet de reconnaitre son énergie en soi, en chaque cellule, chaque organe et bien évidemment le cœur.

    Très souvent, lorsqu'on est attiré par le monde spirituel c'est parce qu'on n'est pas heureux sur terre, pour x raisons. On continue de souffrir tant qu'on accepte pas ses différences et pourtant, elle sont notre signature, note unicité.
    Pour ce qui est de trouver sa place, en s'occupant avant toutes choses de réaliser l'unité en soi, c'est à dire en se considérant comme un tout complet, en cessant de rejeter des aspects de soi jugés "inférieurs" et en acceptant d'être ici et maintenant, le reste se réalise naturellement.

    Quand on accueille ce qui se vit en soi, la colère, le rejet, le déni, petit à petit, on élève son taux vibratoire, on change sa vision des choses et l'extérieur apparait autrement. Il n'y a pas à forcer mas juste à suivre son cœur, ses envies, sans juger et en ayant la certitude que la vie est bienveillante, que tout a sa raison d'être.
    Dans cet état de réceptivité, on se situe au centre, en son coeur, dans l'équilibre énergétique et on est alors en mesure de voir, de comprendre la pertinence des situations, de nos "défauts"...

    Être conscient de qui on est, n'a pas pour but de nous isoler mais au contraire de nous rapprocher des autres. Mais il faut se donner le temps. En accueillant toutes les parts autrefois refoulées, on se réconcilie avec les gens qui sont sur cette fréquence parce qu'on a l'humilité d'accepter tout ce que l'on est.
    Tu es encore très jeune et c'est déjà une chance de savoir qui tu es, il te reste à t'aimer entièrement, véritablement. Je peux témoigner que c'est la voie de la guérison.
    C'est une expérience magique qui révèle encore plus l'amour et la lumière que nous sommes.

    Ne te préoccupe pas de savoir ce que les autres pensent de toi, ce qui compte, c'est que tu sois en paix avec tout ce que tu es. Quand on s'accepte tel qu'on est, les autres agissent de la même façon. S'il demeure des critiques, ça glisse sur soi puisque tant que nous maintenons l'unité intérieure, tant que l'amour circule en soi, rien ne peut nous affecter.

    Je te souhaite de t'aimer par l’accueil des émotions, l'acceptation de Tout ce que tu es, qui préserve de tomber dans le narcissisme et l’égocentrisme.
    Beau voyage sur Terre
    Lydia

    RépondreSupprimer
  30. Merci Lydia pour cette réponse qui touche juste.
    Il me reste effectivement une vie pour apprendre l'acceptation...et la joie de l'imperfection.

    La...femme ^^

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour la femme.
    Peut-être qu'en commençant par signer de ton prénom, l'amour de soi amplifierait en toi.
    Comme un acte symbolique marquant ton désir de vivre cette incarnation.
    La façon dont nous nous présentons au monde reflète l'amour de soi et en utilisant un terme général en guise de signature, tu te "réduis".
    Nous sommes multidimensionnels et nous avons choisi d'expérimenter cette vie en tant qu'individu, au travers d'une personnalité afin d'exprimer notre propre essence d'amour et de lumière. Nous avons choisi d'expérimenter notre combinaison spécifique et unique d'énergies, au travers des différents traits de caractère de notre personnalité. Pour savoir ce que c'est que de vivre l'amour et la lumière dans un corps de matière physique, capable d'unifier plusieurs dimensions: mentale, émotionnelle, sensorielle, énergétique et divine, afin de manifester notre essence primordiale au travers des mots, accordés aux gestes, sous l'impulsion du cœur qui porte l'intention. En plus simple, pour manifester, vivre l'unité que nous sommes dans d'autres sphères, celles où réside notre conscience divine.
    J'ai choisi ce nouveau nom de famille (Féliz) parce que ça veut dire "heureux" en espagnol qui est ma langue paternelle, une façon de marquer ma réconciliation avec mon père et mon souhait de transcender le passé dans la joie. Fréquence sur laquelle je veux être portée. C'est une façon de poser l'intention, un pas vers la guérison qui en amène un autre et ainsi de suite. Puis c'est aussi le nom de mon chat préféré...

    La perfection réside, selon ma foi, dans la combinaison possible entre l'humain et le divin, le masculin et le féminin, mais aussi dans le corps physique qui révèle ses secrets et montre la complexité de sa conception. Que ce soit au niveau physique ou subtil, c'est une magnifique co-création! Et je ne parle pas de beauté relative à l'apparence.

    J'espère avoir la joie de connaitre ton prénom ou celui qui tu auras choisi.
    Ne perds pas espoir, quand j'avais 16 ans, je pensais au suicide mais après plusieurs vaines tentatives, j'ai fini par accepter "mon sort" et aujourd'hui, je peux embrasser cette chair que j'apprends à aimer en totalité.
    Le contact avec la nature m'a beaucoup aidé et notamment le fait de parler à la Terre Mère en ayant conscience que mon corps est composé des mêmes éléments qu'elle et par ce fait, que nous sommes intimement liées. Nous pouvons donc être fiers de ce que nous sommes.

    Il m'a fallu 40 ans pour parler de moi en tant que femme, pour oser prononcer ce mot, me qualifier ainsi. Tu es déjà capable de le faire, c'est très encourageant! Ta compréhension de la vie est plutôt claire mais trop de connaissances peut parfois être un piège. On peut être tenté de se forger un modèle et de vouloir le suivre ce qui nous colle la pression et nous maintient dans l'intellect.
    C'est une forme de trahison vis à vis des aspects intérieurs que nous devrons refouler pour atteindre une perfection qu'on suppose être dans l'élimination de l'ombre. Or c'est l'ombre qui révèle la lumière tout comme un trait noir soulignera et mettra en relief, les contours d'une forme dessinée.
    Bonne semaine à toi.
    Lydia

    RépondreSupprimer
  32. Salut Lydia! Je suis tombée sur un de tes articles par hasard (ou peut-etre pas!)
    Je traverse une étape de ma vie très intense d'un point de vue spirituel. Je me sens libérée de toute peur et j'ai ce sentiment d'enfin m'unir à la vie après de nombreuses batailles. Te lire me donne le sourire, c'est très réconfortant de savoir que d'autres personnes partagent cet éveil à la vie et veulent partager ce savoir. Je pense que dans mon cas, je suivais une évolution naturelle mais mon mental m'enfermait dans des contradictions trop souvent copiées sur un schéma familial. Aujourd'hui j'ose m'ouvrir à moi-meme et accepter la noirceur du passé pour la laisser partir. J'avoue ne pas encore tout comprendre quant à mon "role" et je ne demande qu'à découvrir la femme qui se cache derrière l'enfant..
    Merci pour ta richesse , je te souhaite une belle ascension.

    Val.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Val
      Il y a eu un bug parce que je vois ton commentaire seulement maintenant!
      Sur ce chemin de retour à soi, une des étapes de la tombée des masques, c'est celle de l'abandon des étiquettes. La "mission", c'est juste être soi-même, vivre à partir du cœur.
      Et le cœur n'a pas besoin de repères, il sait.
      Quand à l'ascension, je le vois plutôt comme une expansion et ça n'est plus une attente. Les schémas familiaux ne sont pas non plus ancrés au point d'être indélébiles ça demande de la patience (amour) envers soi. Alors garde espoir, le cœur et l'âme se chargent de transmuter tout ça, simplement en s'autorisant à lâcher le passé.
      Ce n'est pas "facile" mais c'est justement là qu'on acquiert de la force, de la patience et de la persévérance. Enfin ce n'est pas facile si on résiste à s'abandonner à l'amour.
      Je te souhaite aussi de découvrir tes hauteurs et tes profondeurs afin de devenir entière. Lydia

      Supprimer
  33. Bonsoir Lydia,
    Je viens d'arriver sur votre blog, je ne pense pas que ce soit un hasard, cela s'est passé de fil en aiguille : Facebook.... puis arrivée sur la presse galactique où je lisais votre article sur la sexualité...fort intéressant..et où j'ai trouvé votre blog, j'ai commencé à lire "qui vous étiez" et je me suis dit, tiens un peu comme moi célibataire sans enfants, le même âge.... (je ne me suis jamais, entre autre, sentie "obligée" de faire ou d'être "comme tout le monde"...en fait je ne peux pas fonctionner ainsi.... C'est banal, mais j'avais envie spontanément de vous écrire tout cela. Je vais poursuivre la découverte de votre blog, j'ai l'intuition que je vais l'apprécier... et qu'il Apporte beaucoup à celles et ceux qui le lisent. Et je vous remercie d'emblé, pour vos partages....A bientôt. Mon prénom est Sylvia.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sylvia,
      Merci pour votre spontanéité et ce commentaire encourageant.
      Le chemin de retour à soi n'est pas toujours facile bien qu'il soit des plus simples et savoir que d'autres avancent dans la même direction, est un soutien tant pour celui qui écrit que pour ceux qui lisent.
      Beau dimanche.
      Lydia

      Supprimer
  34. Comme toute les personnes présentes sur ce blog, j'y suis tombé par hasard.. Ou pas ? :)
    Quel plaisir de lire ce que je ressens...Cependant, du haut de mes 22 ans, je contemple un monde détruit par l'argent et l'individualisme : Le chemin est long et difficile, mais il faut percer pour voir ...
    Bon courage à tous!

    RépondreSupprimer
  35. Bonjour
    Le chemin du cœur, la relation intime et joyeuse à soi, procurent des états de bien-être qui font oublier la folie du monde. Oublier pas en niant ce qui est, mais en se disant que de toute façon, notre seule responsabilité c'est de s'occuper de faire régner la paix, la joie en soi, de réaliser l'unité intérieure.
    Puis comme nous sommes des êtres énergétiques avant tout, nous rayonnons vers l'extérieur ces énergies qui modèlent notre quotidien, change notre monde et donne espoir de voir aussi le monde vivre selon l'amour.
    Mais ça ne nous appartient pas et lâcher l’attente à ce niveau libère de la peur du lendemain.
    Il en faut du courage effectivement mais ça n'est pas non plus la mer à boire! Si tu es déjà consciente, lucide à propos de l'état du monde et de l'humanité, c'est une bonne chose mais le piège, c'est de vouloir sauver, changer ce monde. Libérer la rebelle c'est se remplir de paix et diffuser cette énergie autour de soi...
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. " L'amour ne fait pas se rencontrer les gens, il les fait se reconnaître".....disait Jean Paul Sermonte.

      En Languedoc, terre de soleil et de splendeur, je suis les traces laissées par Marie-Madeleine afin de réunir des parties dissociées d'un masculin fragmenté depuis des millénaires.
      Et nous savons n'est-ce-pas que derrière ce chaos apparent de notre époque, se dévoile le retour d'un firmament constellé d'étoiles de lumière et d'amour divin.

      Namasté.

      Michel

      Supprimer
  36. Bonjour,

    Je n'ai pas trouvé d'adresse mail où vous écrire, donc je vous écris directement sur votre page. J'aurais aimé avoir votre avis sur les personnes qui pensent et vivent avec leur coeur, et ne semblent pas avoir besoin de Jésus. Je parle de mon vécu, de rencontres que j'ai faites. A votre avis peut-il y avoir des personnes connectées aussi fort à Bouddha ou à qui sais-je, pour n'avoir besoin que d'elles-mêmes pour exister? Croyez-vous à une puissance de Bouddha, qui échappe au Christ? C'est une question qui me travaille.
    En espérant une réponse sincère et qui m'éclairera peut-être. Merci.
    Sarah

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour,
      Selon ma foi et mon ressenti, l'amour et la lumière constituent Tout être humain.
      II ne s'agit pas de s'accrocher à quelqu'un d'autre que l'être divin en soi.
      Chacun est une âme, une conscience plus ou moins éclairée et lucide.
      Les êtres qui ont vécu depuis leur être divin, l'amour inconditionnel et la lumière, sont des guides pour nous mais le seul qui permette l'autonomie, c'est le divin en soi.
      On ne se suffit pas à soi-même mais on ne souffre pas de solitude puisqu'on trouve l'autonomie affective dans la connexion consciente à la vie, à tout ce qui est.
      Cela commence par la connexion intime à soi, aux différents aspects internes, à l'enfant intérieur, celui qu'on a été et qui demeure en soi, aux corps subtils, aux énergies en soi, au ciel et à la terre...
      Je me sens proche de Jésus Christ, de son énergie, de ses messages et c'est quand je manque de confiance en l'être divin que je suis, que je me tourne vers ce frère.

      L'énergie christique est en chacun mais les croyances relatives au pouvoir et au besoin de chef, de maitres, le manque de confiance en soi qui vient du manque d'amour inconditionnel de soi, nous empêchent de trouver notre propre pouvoir, notre souveraineté.

      En amplifiant l'amour vrai de soi, en libérant les croyances construites sur la peur et le manque, peu à peu, on trouve l'autonomie, la liberté, la paix, la force et la joie que procurent la découverte de sa souveraineté. Ces énergies élargissent la vision, rendent réceptif et sensible aux énergies de la source.

      Devenir responsable de son monde intérieur et offrir à la source les énergies qu'on ne veut plus nourrir, libère des jeux de rôle, de la souffrance.
      En même temps, on acquiert la maitrise énergétique interne ce qui façonne notre quotidien d'une toute nouvelle façon. Là est le pouvoir de l'amour divin et celui de créer sa vie en conscience
      Développer la force, la liberté d'être et l'autonomie à tous les niveaux, voilà selon moi, le but de cette vie. Le temps n'est plus à suivre des chefs mais à devenir maitre de son monde, des énergies qui nous habite et nous traversent. Puis d'agir à partir de son âme et conscience dans l'amour total envers Tout ce que nous sommes.
      Bizzzzzz

      Supprimer
  37. Bonjour Lydia, et à vous tous,
    Je lis avec beaucoup d'intérêt ce que tu dis Lydia et les réponses. J'apporche comme toi du milieu de vie. Pour ma part, suite à une séparation, j'étais en quête d'amour plus grand que l'homme car celui de l'homme n'était pas (toujours) dans la durée...mes recherches ont débouché sur... l'Amour du Père, notre Père à tous. J'ai senti un appel d'arrêter mon travail dans le commerce et je l'ai laissé me guider. et maintenant après des rencontres et une formation : je suis animatrice pastorale... donc en lien avec l'Eglise.
    Je n'aime pas trop les 'dogmes' et 'cadres' de l'institution mais dans notre travail nous avons beaucoup de liberté et c'est ce qui me plait.
    Mon objectif est par la vie de Jesus de leur faire sentir que c'est par l'amour, le pardon, l'ouverture à l'autre... que nous pouvons vivre pleinement et avancer. J'aime beaucoup le partage avec les collégiens et lycéens...ils sentent qu'il y a un intérêt surtout lorsqu'ils décident eux-mêmes de continuer à cheminer dans la foi (la confiance en un être suprême) et il y a en chacun de nous une partie de cet être suprême.
    Grâce à cette confiance, en lui, j'essaie de ne pas me prendre au piège du jugement, de la façon dont la société nous 'façonne' et sa consommation.
    J'ai pratiqué la sophrologie et obtenu le diplôme et cela m'aide dans la méditation, le non-jugement.
    Je suis marriée et j'ai 4 enfants de 13 à 8 ans ; c'est une belle expérience de connaître la maternité. J'essaie d'enseigner à mes enfants l'Amour avant tout... et on sent en eux un amour qu'ils dégagent à leur tour autour d'eux... mais leur parler de foi les agacent parfois.
    Mais j'ai l'impression que tout passe simplement par l'Amour que je leur témoigne... cependant j'insiste quand même sur le fait que tous les êtres de la terre sont reliés par un même Père.
    Voilà je voulais vous partager mon experience, je profite de la foi de l'Eglise (qui se perd) mais qui nait autrement de façon plus éparpillé pour parler de l'Amour aux jeunes. Et je me reconnais dans tout ce qui est dit ici. La seule chose qui me gène et que je retrouve dans l'église c'est que cette foi nouvelle n'est pas célébrée, il est bon de former une communauté pour être ensemble physiquement. Et cela se perd, cela ne vous manque-t-il pas?
    Au plaisir de vous lire
    Marielle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Marielle de partager votre expérience avec autant de sincérité, ça me touche toujours cette transparence.
      Je suis d'accord avec ce que vous dites: "tout passe par l'amour qu'on témoigne aux autres et il y a aussi la joie de vivre, d'être, justement aussi la sincérité, la capacité d'écouter l'autre sans le juger, le fait d'être soi-même et de ne pas essayer de changer l'autre...
      Chacun a son propre chemin de retour au cœur, à la source et ça n'est pas toujours facile de l'accepter quand on voit les gens souffrir, encore moins quand ils sont proches mais il ne faut pas oublier qu'ils sont guidés, éclairés...et là encore, c'est toujours l'acceptation des souffrances occultés en soi que l'autre nous révèle qui peut l'aider le mieux.

      Les mots sont bien faibles et tellement connotés, chacun en a une interprétation propre, selon son vécu, ce qui ne facilite pas le dialogue.
      L'amour se passe de vocabulaire mais la CNV (communication non violente) est un bon compromis.
      Je ne sais pas si vous connaissez, il s'agit d'exprimer son ressenti plutôt que d'accuser l'autre. Je ne vais pas résumer ce mode de communication non violente ici d'autant plus que je découvre depuis peu mais c'est très intéressant.
      J'ai publié quelques articles et vidéos de Marshall Rosenberg et d'Isabelle Padovani, qui en parle et l'enseigne notamment pour guérir les aspects intérieurs blessés.

      Le contact réel entre humains est effectivement important mais communautés ne sont pas faites pour moi même si j'ai apprécié être membre d'une église chrétienne pendant dix ans.
      La période est à l'introspection et la relation en quatre yeux, de cœur à cœur, me va mieux, c'est plus intime et authentique mais qui sait? Déjà, par Internet, des réseaux se créent par affinités et au niveau énergétique, ça impacte de façon positive sur l'ensemble.
      Puis le christ ou l'énergie qu'il représente, au même titre que Bouddha, celle de la non dualité, de la paix, de la compassion, la tolérance...est à l'intérieur alors c'est finalement une bonne chose tous ces appareils qui "isolent" et donne en même temps accès au monde entier.
      C'est une façon de ne plus redouter la solitude et d'aller vers les autres par choix, affinités et plus par obligation, par conventions.
      Puis être ouvert à son entourage, sa famille et pourquoi pas rejoindre une chorale, c'est sûr que ça rend la vie belle.
      Il faut trouver l'équilibre en toutes choses et surtout suivre son cœur en tous temps.
      "Coeurdialement",
      Lydia

      Supprimer
  38. Hello! Je t'écris ici car j'ai pas trouvé comment te contacter autrement. J'ai lu ton article "L’AMOUR INCONDITIONNEL: UNE ÉNERGIE DE VIE AVANT TOUT POUR SOI-MÊME" sur le site "Conscience et éveil spirituel" (je l'ai pas retrouvé ici sinon j'aurais laissé un commentaire). Tu y as placé une vidéo d'Isabelle Padovani et je voulais te remercier grandement pour ce partage car cette vidéo est une synchronicité à elle seule me concernant. J'ai aussi lu la suite de ton article et j'ai beaucoup aimé ta vision des choses, comment tu as repris le dessus en te rendant compte que tu pouvais refaire les choses seules. Bref, cette vidéo à fait ma journée et c'est grâce à toi que je l'ai découverte donc je te remercie très très chaudement. Je suis thérapeute et je l'ai déjà intégrée à mon travail pour la partager le plus possible aux autres. Maintenant je pars à la lecture de ton blog ;)

    RépondreSupprimer
  39. Bonjour Djems,
    Oui, la plupart des textes que j'ai écrit sont des outils dans le sens où ils parlent de ce processus de prise de conscience et des moyens de les appliquer en utilisant les synchronicités de la vie.

    Nous sommes interconnectés et vibratoires et quand notre personnalité se pose des questions, elle reçoit des réponses aux travers des autres.
    Et plus on fait la paix avec soi-même, plus ces "autres" humains sont bienveillants, lumineux.
    Plus nous devenons conscients de qui nous sommes en vérité et plus nous voyons les synchronicités, plus nous communiquons directement avec nos guides.
    Plus nous sommes libérés des masques, sentiment d'indignité, plus nous nous aimons en totalité et plus nous communiquons en conscience avec notre âme...

    J'ai suggéré au bas de la page d'accueil d'utiliser ce blog comme un outil de révélation de soi parce que nous sommes tous semblables dans nos blessures, notre côté humain/enfant, dans les besoins vitaux, les solutions de guérison... et aussi interconnectés au niveau subtil puis Un dans la conscience Source...

    Je crois que je vais le mettre en présentation du blog...
    Merci de me témoigner ta gratitude, c'est un effet miroir qui me confirme la progression dans l'amour intérieur...
    tu peux m'écrire à cette adresse dont je remplace l'arobas par un X pour éviter les robots po.bejuXwanadoo.fr

    RépondreSupprimer
  40. Bonjour Lydia,

    J'ai cherché une rubrique qui aurait eu pour nom "Contact" et je ne l'ai pas trouvé, j'ai également tenté de vous joindre via FB mais cela s'est avéré sans succès :)... alors je dépose mon message ici, un peu comme une fleur, et chacun pourra se sentir invité !

    Avec une autre LN, animatrice sur la Radio du Coeur, j'ai rêvé et conçu un projet de Lexique des Nouveaux Paradigmes que plus de 100 personnes ont déjà rallié, dont certaines figurent dans la rubrique "blog/sites dédiés à la guérison de l'Humain Divin" (comme Lulumineuse ou Guis!) et auquel, en découvrant votre univers, j'aimerais beaucoup vous convier ^^

    Le principe est de nous faire parvenir des définitions de MOTS de votre choix afin de leur offrir une vie nouvelle pour accompagner le changement vibratoire de la planète, sachant que chaque définition représentera VOTRE vérité...

    Un conteur nous a envoyé des contes. Une chanteuse une chanson. Un physicien quantique a rédigé des articles dans le langage de sa profession. D'autres ont eu recours à la langue des oiseaux.
    Certains textes sont très courts - voire sont des aphorismes - alors que d'autres occupent plus d'une page.
    Certains sont sérieux, d'autres s'avèrent aussi spirituels que... spirituels ^^

    Voici mon adresse mail grâce à quoi je vous enverrais le descriptif du projet :

    helaine.charbonnier@free.fr

    Voilà... j'aimerais beaucoup vous compter parmi les autres Lexicoeurs <3

    Hélaine des 2LN

    RépondreSupprimer
  41. Salut lydia ! Félicitation pour ton blog. Je cherche moi aussi à me servir et prendre pleinement conscience de mon côté divin mais je ne ses pas comment procéder , peut tu m'orienter dans mon ascension stp .��

    RépondreSupprimer
  42. Bonjour,
    Merci de préciser le sens de "je cherche moi aussi à me servir". J'avoue que je ne comprends pas ce que ça veut dire.
    Tout le blog retrace le parcours de libération qui m'est spécifique mais vous pouvez y trouver des outils. C'est la raison de ce blog, partager des outils, des vidéos, des infos et mon témoignage personnel qui représente un chemin spécifique à titre d'exemple parmi tant d'autres.
    Vous pouvez me contacter via l'adresse mail indiquée à la rubrique "faire un don" sur la page d'accueil.

    RépondreSupprimer
  43. Bonjour Lydia, les mots qui racontent votre quête résonnent très fort en moi. Ce besoin vital de m'accepter dans mon intégralité pour faire jaillir mon énergie divine, un chemin patient parsemé de joies douloureuses et libératrices. Aujourd'hui je travaille en particulier sur ma part de féminin et une énergie sexuelle que je cherche à libérer. Les rencontres ne sont jamais dues au hasard, celle-ci ne fait pas exception. Je vous remercie pour ce blog. Lumineuses pensées à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Caroline.
      En effet le hasard n'existe pas, il s'agit plutôt de synchronicité.
      L'énergie sexuelle à mon sens, c'est "simplement" l'énergie de vie, de créativité, qui n'est pas confinée à la sexualité.

      Toute la création est portée par l'énergie de la source et en accueillant les pensées émotions, en apprenant à les libérer, l'énergie de vie peut alors mieux circuler, nourrir tous les corps, les chakras.

      On parle de réalisation de ses rêves et selon ma vision, c'est la faculté de laisser cette énergie circuler de la pensée/intention à l'action dans un parfait alignement intérieur. Mais le sujet est vaste...

      je vous souhaite de persévérer dans votre désir d'équilibre et de cultiver cette capacité d'accueil, une des caractéristiques du féminin ou de l'aspect féminin de la source.

      Le désir de paix et d'unité harmonise naturellement le masculin et le féminin en soi. Cette intention maintenue vivante en soi, simplifie drôlement la vie!

      Merci pour votre partage
      Paix et joie pour chacun, chacune, pour tous :)

      Supprimer
  44. Bonjour ,je pense avoir été guidé vers vous .. sur fcb et sur un commentaire commun ... j'ai lue avec beaucoup de plaisir , la partie écrite sur vôtre parcourt de vie , et les larmes coules , car je réalise le courage que vous avez eue . celui de faire le choix d'être "libre " et seule , ce que j'envie , car ma vie est tout le contraire , l'impression de tiré un boulet qui est mon mariage , pensant remplir le vide dans mon coeur et ma vie , lié à mon enfance ..coupé de ma mère , et enlevé en quelque sorte par mon père .. On ne m'a jamais laissé la possibilité , ni la " liberté " même de réfléchir , et non pour le reste ..de culture musulman non pratiquante ..d'ou je déteste les religions .. MERCI Lydia pour ce moment de prise de conscience , et vais suivre tout vos partages . et continué cette longue route , très rude du travail sur sois , d'en l'espoir d'atteindre cette paix intérieur avant de mourir ..lol car j'ai 59 ans . il est temps .
    Merci belle âme
    Sadia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Sadia,
      Vous avez déjà accompli une bonne part du chemin parce que vous êtes capable de voir votre vie avec un certain recul. Maintenant, c'est la compassion pour ce passé, pour votre enfant intérieur qu'il faut laisser émerger en revenant systématiquement au centre, à la neutralité.
      Cultiver l'amour en soi en offrant à la source (à l'amour lumière ou la conscience bienveillante) tout ce qui est jugement, critique, remords, regrets, culpabilité, peur.

      Et vous avez aussi compris que cela passe par la paix intérieure, une paix qu'on s'accorde en lâchant le jugement, la notion de bien et de mal.
      Et il n'est Jamais trop tard, vous avez déjà évité bien des pièges, votre âme vous guide alors faites vous confiance, faites lui confiance.
      Tout ce qui est compris, accepté, intégré, est acquis éternellement et nous disposons de tout le temps nécessaire pour déployer l'amour puisque chaque instant nous en donne l'occasion.
      Merci pour votre témoignage sincère et vos appréciations.
      je vous souhaite de vous offrir cette renaissance.
      C'est en votre pouvoir, selon vos choix.
      Affectueusement,
      Lydia

      Supprimer

Merci de partager votre ressenti dans le respect mutuel.
Puisque nous sommes UN, ce qui est dit ici, s'adresse aussi à son auteur.